Le Blaireau : Toute la noblesse du Carignan

Comme chaque année à cette époque, j’organise avec mon club d’œnophile, Millésime 84, une séance de dégustation à l’aveugle de quelques vins que je choisis en fonction des thèmes de l’année et de mes coups de cœur . Pour cette année, j’avais envie de sortir des clichés que nous avons tous sur les vins : les lieux de production, les cépages peu qualitatifs, les vins à boire très jeunes….

Quand on parle de CARIGNAN, dans notre esprit, c’est l’idée des vins de table de l’Aude et l’Hérault qui apparait. Un vin rêche et tanique produit dans les plaines avec de gros rendements (il faisait pisser la vigne), un vin de peu d’intérêt qui servait d’assemblage pour l’industrie du vin bon marché, les bouteilles 5 étoiles.

Planté depuis 55 ans (la vigne date de 1961),taillé en gobelet sur un sol de marnes calcaires, ce CARIGNAN exprime toute la grandeur et la prestance d’un très bon vin. L’histoire commence il y a quelques années avec la remise en état de cette vigne cultivée depuis 2012 en bio. Le raisin de carignan est récolté à la main à bonne maturité et vinifié en macération carbonique par l’œnologue  Jean NATOLI, propriétaire avec son ami Peter RIEGEL du domaine du Mas des Quernes sur les terrasses du Larzac à Montpeyroux 34150.

Cette cuvée au nom Blaireau Mas des Quernesévocateur de BLAIREAU répond parfaitement à la volonté des 2 amis : « Notre objectif était clair dès le départ : faire un vin bio d’excellente qualité qui fasse honneur aux différents cépages et terroirs. Avec toutefois le souci récurrent d’exprimer élégance et harmonie pour chacun des vins de la gamme ».

Pour les membres du club millésime 84, le commentaire est élogieux et à la mesure du plaisir: « Toute la palette des arômes du sud dans ce vin. Cerise, mûre, poivre, épice, violette, pruneau et réglisse en fin de bouche. Un vin puissant et d’une finesse extra. Un grand vin coup de cœur ».